Le site du mensuel de l'Eglise réformée vaudoise

Des chrétiens d'Alep offrent de la nourriture aux musulmans démunis

Malgré la guerre qui ravage Alep, au nord de la Syrie, les chrétiens syriaques orthodoxes de la ville fournissent de la nourriture à des familles musulmanes pauvres, durant la période du ramadan.

L’archidiocèse syriaque orthodoxe d’Alep offre chaque jour les aliments nécessaires pour le petit-déjeuner et l’unique repas du soir aux familles musulmanes les plus indigentes du quartier de Sulaimaniyah, dans la capitale économique syrienne, rapporte mi-juin 2016 l'agence d'information vaticane Fides. L'initiative est présentée par l'archidiocèse comme un simple geste de solidarité entre concitoyens d'appartenance religieuse différente. Ceci dans l’espoir de contribuer au retour, avec le temps, de la coexistence pacifique entre les communautés, qui caractérisait la société syrienne avant la guerre.

Orphelins musulmans recueillis

Le conflit, affirme l'archidiocèse syriaque orthodoxe sur son site internet, a par ailleurs poussé dans de nombreux cas les chrétiens et les musulmans à accomplir des gestes de solidarité interreligieuse. Des enfants musulmans orphelins ont par exemple trouvé refuge dans des structures appartenant à l’Eglise, après que leur orphelinat ait été dévasté par les bombardements.

L’archidiocèse d’Alep est encore, de façon formelle, dirigé par le métropolite Gregoire Yohanna Ibrahim, disparu avec son confrère grec orthodoxe Boulos Yazigi, en avril 2013, alors que les deux hommes se trouvaient entre Alep et la frontière turque. - cath.ch-apic/fides/rz

  • Évaluer cet élément
    (0 Votes)
  • Lu 366 fois
Veuillez vous connecter pour commenter
  • Aucun commentaire trouvé

Laissez un commentaire

Connectez-vous pour commenter
Retour en haut