Le site du mensuel de l'Eglise réformée vaudoise

L’info, c’est mortel

L’info, c’est mortel -

«Le titre prime sur ceux qui le réalisent », m’a dit un jour mon prédécesseur. Je partage cette affirmation.

Parce qu’avec ces mots, l’information et le lecteur sont au centre de notre mission. Mais aujourd’hui « bonne nouvelle » publie sa dernière édition. Le titre s’éteint. On pourrait s’arrêter là. Et laisser place au déni, à la colère, à la tristesse. Alors on pourrait accepter, et avancer. Parce que l’information, elle, ne nous attend pas. « Bonne nouvelle » est mort, vive « Réformés », voudrait la formule. Le monde qui nous entoure et les questions qu’il soulève se racontent ailleurs, avec une nouvelle formule, un traitement différent. Continuons de traquer cette information pour tenter de comprendre notre réalité, celle des autres aussi, et s’y frayer un chemin, voire même y trouver sa place. Je réalise qu’ainsi la fin n’est pas triste, parce qu’elle marque déjà le recommencement.

L’information ne meurt pas. Elle nous permet de vivre. Voilà pourquoi un jour, en m’engageant dans le journalisme, j’ai opté pour la vie. Avec comme armes le stylo et le papier, je suis partie à la rencontre des gens. Je les ai écoutés. Je me suis confrontée à la réalité, à l’actualité pour en rendre compte à d’autres. J’ai voulu sentir ce qui se passait autour de moi pour mieux percevoir qui j’étais, qui nous étions, qui nous sommes. J’ai surtout voulu partager tout cela avec d’autres, en les informant bien sûr, en suscitant leur curiosité, j’espère, en les questionnant souvent et en les bousculant parfois. Parce que la vie, c’est aussi ça. L’équipe de « bonne nouvelle » s’y est attelée pendant quinze ans. Aujourd’hui, c’est ensemble, avec vous lecteurs, que nous tournons la page. Réjouissons-nous alors, car des pages, il y en aura encore beaucoup d’autres. Pourvu qu’elles nous interpellent.

// Marie Destraz Rédactrice en chef

  • Évaluer cet élément
    (0 Votes)
  • Publié dans Actualité
  • Lu 320 fois
Veuillez vous connecter pour commenter
  • Aucun commentaire trouvé

Laissez un commentaire

Connectez-vous pour commenter
Retour en haut